Canal carpien non soigné : quelles sont les conséquences ?

"
canal carpien non soigne
n
Catégorie : Poignet
Rédigé par : david@adgency360.com

Le syndrome du canal carpien est une affection fréquente qui peut avoir de multiples causes, comme la répétition de gestes dans le contexte professionnel. Non soigné, le canal carpien peut avoir des conséquences graves et irréversibles, avec des répercussions importantes sur la qualité de vie des patients en limitant leurs activités quotidiennes, professionnelles ou de loisirs. En fonction du degré de gravité de l’atteinte, l’intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

Rappel : qu’est-ce qu’un syndrome du canal carpien ?

Le canal carpien est une sorte de tunnel formé par les os du carpe (les petits os du poignet) et un ligament appelé rétinaculum des fléchisseurs. Il traverse l’avant-bras jusque la paume de de la main. Il contient le nerf médian, qui innerve le pouce, l’index, le majeur et la moitié du quatrième doigt, ainsi que les tendons fléchisseurs, qui permettent de plier les doigts.

Le canal carpien a une capacité limitée, et il peut se rétrécir ou se comprimer sous l’effet de différents facteurs, tels que :

  • Des mouvements répétitifs ou prolongés du poignet, comme la saisie au clavier, la couture, le bricolage, etc.
  • Des traumatismes du poignet, comme des fractures, des entorses, des luxations, etc.
  • Des malformations congénitales, comme un canal carpien étroit de naissance
  • Des maladies inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, etc.
  • Des maladies métaboliques, comme le diabète, l’hypothyroïdie, la grossesse, la ménopause, etc.
  • Des tumeurs ou des kystes au niveau du canal carpien

Lorsque le canal carpien se rétrécit ou se comprime, il provoque une irritation du nerf médian, qui se traduit par des symptômes caractéristiques du syndrome du canal carpien.

canal carpien

Quelles sont les conséquences d’un canal carpien non soigné ?

Le syndrome du canal carpien est donc une pathologie qui résulte de la compression du nerf médian au niveau du poignet. Il se manifeste par des symptômes douloureux ou des paresthésies au niveau de la face palmaire des trois premiers doigts, correspondant au territoire sensitif du nerf médian.

Lorsque la compression persiste ou s’aggrave, le nerf médian subit une lésion qui altère sa fonction sensitive : la main perd de sa sensibilité, ce qui entraîne une diminution de la précision et de la coordination des gestes quotidiens.

Cette situation peut engendrer un inconfort ou un handicap fonctionnel, notamment dans certaines activités professionnelles, pouvant conduire à un arrêt de travail. De plus, la compression peut affecter la fonction motrice du nerf médian, entraînant une faiblesse du poignet, puis une atrophie musculaire de la main.

Ces complications peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie personnelle et professionnelle, en rendant difficile la préhension des objets, la conduite automobile, etc. La vitesse d’évolution du syndrome du canal carpien dépend du degré de sollicitation du poignet et de la mise en œuvre de mesures préventives posturales.

Le syndrome du canal carpien peut toucher les deux mains, mais pas forcément de façon symétrique ni simultanée : la main la plus utilisée est souvent la première atteinte.

soins cancal carpien

Canal carpien : quand faut-il opérer ?

Le traitement chirurgical du canal carpien est une solution efficace pour soulager les symptômes et prévenir les complications. Il consiste à libérer le nerf médian en coupant le ligament qui comprime le canal carpien.

Il faut garder savoir que les symptômes d’un syndrome du canal carpien évoluent nécessairement vers une majoration plus ou moins rapide. Il n’existe pas de règle universelle, mais plusieurs critères peuvent orienter la décision :

  • La sévérité des symptômes : si les douleurs, les engourdissements ou la faiblesse de la main sont intenses, invalidants ou perturbent le sommeil, la chirurgie peut être envisagée
  • La durée d’évolution : si les symptômes persistent malgré un traitement médical bien conduit pendant plusieurs mois, la chirurgie peut être indiquée
  • L’âge du patient : si le patient est jeune, actif ou a une espérance de vie élevée, la chirurgie peut être préférée pour éviter une aggravation à long terme
  • Les signes de lésion nerveuse : si les examens montrent une diminution de la conduction ou une atrophie du nerf médian, la chirurgie peut être urgente pour limiter les séquelles

 

Vous ressentez des douleurs, des engourdissements ou une faiblesse au niveau de la main et du poignet ? Consultez notre article complet sur les symptômes du canal carpien pour en apprendre davantage sur cette affection.

 

En quoi consiste l’opération du canal carpien ?

L’opération du canal carpien consiste à sectionner le ligament annulaire antérieur du carpe, qui forme le toit du canal carpien. Cette incision permet de créer plus d’espace pour le nerf médian et de rétablir sa fonction normale.

Cette intervention chirurgicale peut être réalisée par deux techniques différentes :

  • La technique dite « mini open », qui consiste à pratiquer une incision cutanée de 1 à 2 cm au niveau du poignet, puis à disséquer les tissus jusqu’au ligament à sectionner
  • La technique endoscopique, qui consiste à pratiquer une ou deux petites incisions cutanées de 1 cm au niveau du poignet ou de la paume, puis à introduire une mini-caméra et des instruments chirurgicaux à travers des canules pour sectionner le ligament sous contrôle visuel

L’opération du canal carpien se déroule généralement sous anesthésie locale ou locorégionale, c’est-à-dire que seuls la main et le poignet sont endormis. Elle dure environ 5 à 10 minutes et peut être réalisée en ambulatoire, sans hospitalisation.

L’opération du canal carpien est une intervention efficace et sûre, qui permet de soulager les symptômes et de prévenir les complications du syndrome du canal carpien. Elle nécessite toutefois un suivi postopératoire et une rééducation adaptée pour assurer une bonne cicatrisation et une bonne récupération fonctionnelle.

La durée de l’arrêt de travail après l’opération du canal carpien dépend de la technique chirurgicale utilisée par le chirurgien et de la profession du patient. Elle dépend aussi du lien de causalité possible entre la pathologie et l’activité professionnelle du patient.

Par ailleurs, il faut savoir que la section du ligament qui comprime le canal carpien entraîne une perte de force temporaire, qui se résorbe en quelques semaines.

La récupération totale de la force dans les doigts et de la sensibilité de la main s’obtient dans les jours ou les semaines qui suivent la chirurgie du canal carpien. Toutefois, plus le nerf a subi des dommages par la compression avant l’opération, plus la récupération peut être longue et aléatoire.

Pourquoi l’intervention chirurgicale est essentielle pour un canal carpien non traité ?

Les traitements médicaux pour le syndrome du canal carpien peuvent soulager les symptômes, mais ils ne traitent pas la compression du nerf médian à la source. La rééducation peut temporairement améliorer les symptômes et ralentir leur progression, mais lorsque ces traitements atteignent leurs limites, la chirurgie devient la solution la plus efficace.

Notre équipe de chirurgiens spécialisés recommande vivement d’envisager une intervention chirurgicale dès que les symptômes deviennent plus sévères. Un canal carpien non traité évoluera presque toujours vers des complications, avec des conséquences irréversibles sur le nerf médian. La chirurgie vise à libérer la pression exercée sur ce nerf et, grâce aux techniques modernes et à l’expertise des chirurgiens de la clinique de la main, l’intervention est devenue moins lourde tout en maintenant un taux de réussite avoisinant les 99%. Elle permet une récupération rapide et empêche le développement de séquelles graves qui pourraient affecter durablement la qualité de vie.

Ainsi, nous conseillons aux patients de sérieusement envisager cette intervention dès que les symptômes s’aggravent, afin d’éviter des conséquences néfastes à long terme.

5/5 - (1 vote)
Rendez-vous et consultation à
l’Institut Main Landy

Clinique spécialisée dans la prise en charge des pathologies chroniques et urgences de la main et du membre supérieur

favicon landyArtiles liés